tutoriel peinture

Comment peindre du métal brûlé, oxydé, surchauffé (Tutoriel)

Voici un petit tutoriel de peinture qui vous montre comment je m’y prends pour peindre du métal brûlé, oxydé, surchauffé et donner un peu plus de réalisme aux parties métalliques qui sont censée être soumises à de fortes température.

Peindre le métal surchauffé, brûlé, oxydé étape par étape

1) Couche de base

On commence d’abord par une couche de base métallique avec du LeadBelcher. On recouvre entièrement la partie à peindre.

Métal surchauffé 1

2) Brossage Bright Bronze

Ensuite, on va réaliser un brossage à sec de Bright Bronze de chez Vallejo (n’importe quel autre bronze fera l’affaire). Il faut quasiment tout recouvrir la couche de base et insister plus sur « l’extérieur » de la pièce comme l’extrémité du moteur, du tuyaux d’échappement ou autre…

Métal surchauffé 2

3) Violet

Après le brossage, on passe une couche de violet sur une partie plus petite vers l’extérieur. Ici, j’ai utilisé une peinture très diluée car je souhaitais que l’effet « oxydé » du métal soit moins marqué.

Métal surchauffé 3

4) Bleu

Sur une partie encore plus petite, toujours vers l’extérieur, on met un peu de bleu toujours dilué pour avoir un effet oxydé pas trop prononcé.

Métal surchauffé 4

5) Homogénéisation

On homogénéise ensuite avec une couche de Reikland Fleshshade en essayant d’en mettre plus sur la partie extérieure de la pièce.

Métal surchauffé 5

6) Noircir le métal brûlé

Puis, on met de la Nuln Oil là ou le métal est censé être le plus brûlé. Sur mon réacteur, il s’agit de l’extrémité.

Métal surchauffé 6

Métal surchauffé 7

7) Redonner l’aspect métallique

Pour finir, on fait un brossage à sec avec du LeadBelcher. Si vous désirez que le brillant métallique soit très présent, insister un peu plus sur le brossage. C’est ce que j’ai fait ici pour les moteurs de ce landspeeder car je souhaitais que l’effet oxydé/brûlé soit moins marqué.

Métal surchauffé 8

Une variante possible

Si vous souhaitez que votre métal soit plus marqué par l’oxydation et que l’effet soit plus intense, vous pouvez réaliser les étapes en brossage à sec. Les couleurs seront plus intenses et au final l’effet de métal surchauffé, brûlé, oxydé sera plus marqué.

Pour accentuer encore plus l’effet voulu, le tout dernier brossage au Leadbelcher peut être plus léger pour simulé un métal plus atteint par l’oxydation et les hautes températures.

J’ai utilisé cette technique pour les tuyaux d’échappement d’un dreadnought. En voici les photos finales pour que vous puissiez voir la différence.

Vous pouvez retrouver la vidéo : « Mini Tuto de Peinture : Comment peindre le métal brûlé, surchauffé, oxydé » sur la chaîne Youtube de Dragon Wargaming !

Partagez !Share on Facebook0Share on Google+0Pin on Pinterest1Tweet about this on Twitter

2 Responses to Comment peindre du métal brûlé, oxydé, surchauffé (Tutoriel)

  1. gebura janvier 29, 2017 at 9:29 #

    Excellent merci pour le tuto , ,simple mais efficace comme toujours

Laisser un commentaire

       
   

Powered by WordPress. Designed by WooThemes