Bunker impérial

Décor : Bunker Impérial pour Warhammer 40k – Partie 1 (Tutoriel)

Sergent Kaledius Terminator Space Marine Capitaine, le Maitre du Chapitre nous ordonne de fortifier notre position pour freiner cette invasion de peaux-vertes. Nous devons construire un bunker afin que la lumière de l’Empereur éradique cette engeance xenos !

 

Voici le premier article d’une série qui portera sur la construction d’un bunker impérial! A travers ces articles, je vais vous montrer l’avancement de ce projet et essayer de vous donner un maximum de détails sur sa construction. Au point que sera presqu’une série de tutoriels !

L’inspiration

Avant toute chose avant de se lancer dans la réalisation d’un décor, il faut trouver de l’inspiration. Et pour cela, internet est une vraie mine d’informations. J’ai donc tapé « Bunker Impérial » dans Google et suis allé voir les images. J’ai trouvé tout ce dont j’avais besoin pour imaginer ma construction.

Le bunker sera composé de deux parties reliées entre-elles :

  • Une tour avec 2 ou 3 étages
  • Un bunker à proprement parlé à 2 étages

Je souhaite que la tour soit bâtie sur de la roche identique à celles que l’on peut trouver dans quelques planètes du système que mon chapitre space marine défend.

idée bunker

Les matériaux

Je vais utiliser du carton plume pour la structure. J’en ai besoin d’une feuille et demie au format A4. J’ai utilisé du carton fin mais relativement solide qui servait d’intercalaire dans un classeur et aussi des feuilles de polystyrène de 3-4 mm d’épaisseur qu’on trouve en magasin de bricolage pour recouvrir des murs pour les rendre plus isolants.  Le reste c’est de la récup’ utilisée en improvisation. Je n’ai acheté que le carton plume et utilisé une infime partie du polystyrène. J’estime que le bunker entier m’est revenu à environ 5€.

Le bunker

Les sols hexagonaux : Dans le carton plume j’ai découpé deux hexagones réguliers. Pour cela, j’ai pris mon compas comme à l’école. J’ai tracé un cercle de 6cm de rayon. Sans modifier l’écartement du compas, je place la pointe sur le cercle tracé et vient tracer un petit arc de cercle qui vient couper mon cercle. Je pose ensuite la pointe à l’intersection du cercle et de l’arc de cercle et retrace un autre arc de cercle qui coupe le cercle. Je recommence et ca me donne ainsi 6 points sur le cercle qu’il ne reste plus qu’à relier pour avoir mon hexagone.

Les « murs porteurs » : Dans le carton plume, je découpe 16 pièces telles que le montre l’image ci-dessous (8 pour le bunker et 8 pour la tour) :

Blog - Mur porteurs côtes

 

La partie en bizeau sera le « Haut » du mur et la partie large sera … le « Bas » … c’est bien vous suivez :p

A 2cm du haut et à 7cm du bas, je découpe des encoches carrées de 5mm de côté (l’épaisseur de mon carton plume). Je colle ensuite ces pièces ensemble, deux à deux. Je viens placer les sols hexagonaux au niveau des encoches. Normalement, un côté des hexagones est libre, c’est ici qu’on placera une passerelle pour relier le bunker à la tour.

Ces pièces vont accueillir des morceaux de cartons qui seront les murs du bunker.  Pour fixer ces murs, je découpe dans les chutes de carton plume des petits triangles rectangles de 2x1cm ainsi que des petites cales que je viens coller de chaque coté de mes pièces comme le montrent les photos ci-dessous :

Remarque : Si vous voulez pouvoir déplacer facilement vos figurines à l’intérieur de ce bunker, vous pouvez découper, comme je l’ai fait, les murs « porteurs » 1 centimètre sous les premières encoches en partant du Haut.

Les murs simples : Ces murs (en jaunes sur les photos qui suivent) sont faits avec le carton d’intercalaire.

Je découpe simplement un rectangle et un trapèze pour chaque section de mur (au nombre de 3 pour l’instant). Je relie le trapèze et le rectangle avec un morceau de scotch qui se retrouvera sur la face intérieur du mur pour qu’il ne soit pas visible plus tard. Ce scotch permettra de rendre ces deux parties mobiles pour plus de facilité au moment de coller le tout sur les murs « porteurs ». Pour éviter d’avoir trop de jeu, je préfère prendre les mesures directement là où viendront se placer les murs.

La suite au prochain numéro !

La première partie est terminée ! Dans le prochain article, on commencera la construction de la tour adjacente au bunker et on ajoutera quelques éléments pour donner du relief à tout ça!

Vous pouvez suivre l’avancée des projets en cours en « presque direct » sur Facebook où je poste des photos au fur et à mesure de mes constructions ! Alors n’hésitez pas à liker la page pour être averti au plus tôt des nouvelles étapes franchies !

Si vous avez des questions, ou souhaitez donner votre avis, laissez un message dans les commentaires !

Partagez !Share on Facebook0Share on Google+0Pin on Pinterest0Tweet about this on Twitter

, ,

Soyez la première personne à commenter

Laisser un commentaire

       
   

Powered by WordPress. Designed by WooThemes